FILMS 2017 (suggestions et votes)

Bienvenue sur la page des votes pour les films sortis en 2017.

Envie de voter en bloc ? La liste des films déjà proposés se trouve ici.

Vous avez pris du retard en 2016 ?
Ce n’est pas grave, l’automatisation du site permet de continuer à voter pour les films de l’an dernier 🙂 )

Aimez / Partagez 🙂

98 commentaires sur “FILMS 2017 (suggestions et votes)

  1. Je fais passer par ici (car sortis en décembre) :

    Rogue One – 7,5 (Bloom) / 5,5 (Lyle) / 4 (Guic’ The Old)

    Personal Shopper – 1 (Lyle)

    Si dans les derniers films proposés, si vous en repérez d'autres de décembre que vous souhaitez voir basculer en 2017, n'hésitez pas à m'en faire part.

  2. Hier soir, je ne sais trop pourquoi j'ai eu envie d'un bon gros nanard des familles avec, accrochez-vous bien : Nicolas Cage (et une perruque / moustache "bollywood"), John Cusack et Adrian Grenier 🙂

    Rien que ça ! L'effet "avant-première" a dû jouer…

    Résultat splendide sans équivoque.

    Arsenal : 1

    Rassurez-vous, je n'ai aucune idée de la date de l'éventuelle sortie française 🙂

  3. Liste de tous les films en compétition pour 2017 (certains sont sortis courant décembre 2016 et bénéficient donc du report 😀 )

    Arsenal (Steven C. Miller) -> pas encore de date de sortie française, mais si vous souhaitez voir Nicolas Cage affublé d'une belle perruque "bolywoodienne"…
    La prunelle de mes yeux (Axelle Ropert)
    Manchester by the sea (Kenneth Lonergan)
    Paterson (Jim Jarmusch)
    Personal shopper (Olivier Assayas)
    Premier contact (Denis Villeneuve)
    Rogue One – A Star Wars Story (Gareth Edwards)

  4. J'avais beaucoup aimé Sicario, mais Denis Villeneuve me laisse de marbre avec Premier contact. Le savoir-faire est là, indéniable, mais je ne me suis pas trop senti concerné, malheureusement –> 5,5.

  5. A monster calls – Quelques minutes après minuit : 5,5

    Un beau film sur le deuil et son acceptation par un jeune ado, mais le pathos est un peu trop appuyé, et l'animation, si elle est bien faite, ne m'a pas pleinement convaincu…

    Bref, là aussi, l'ennui a rôdé 🙁

  6. La La Land : 6 – Gentillet, mais on est loin de l'âge d'or, et puis, Ryan Gosling est toujours aussi "expressif" 🙁
    Emma Stone est charmante !

  7. Rogue One : 6
    La La Land : 7 – J’y allais pour accompagner Madame, mais au bout du compte, je me suis laissé emporter 🙂
    Manchester by the sea : 8

  8. Paterson : 7,5. Intéressant, poétique, artistique… mais déçu après tout le bien qu'on m'en avait dit… je devais en attendre trop… et puis tellement crevé que je m'endormais dans la salle…

  9. Je ne sais plus si j'avais noté Paterson… Si c'est le cas, la note a peut-être changé (en mal) : 5,5

    Sinon…

    La La Land – 8,5

    Jackie – 7

    The Fits – 6

    L'indomptée – 8

     

  10. Tous en scène – 6 : divertissement pour les petits qui passe plutôt bien malgré les chansons…

    Your Name – 9 : très bel anime japonais

    Seuls – 3 : adaptation complètement ratée de l'excellente série de BD

    Rock'n'roll – 6 : très con mais drôle

    XXX reactivated – 0 : tous les records de bêtise sont battus…

  11. De mon côté,

    Nocturnal Animals : 6 – Ennui assez profond

    Jackie : 6 – Formaté

    L'empereur : 6,5 – Trop long, mais le mystère autour de la vie de l'empereur est assez fascinant, et les images sont très jolies.

  12. Bonjour

    je fais mon retour après deux années d'absence, il me semble.
    Voici donc mon récap des films les plus marquant pour ce début 2017

    Patients 7,5
    T2 Transpotting 5
    Logan 1
    Chez nous 7
    Moonlight 7
    Harmonium  8
    Jackie 6
    Ouvert la nuit 6
    Manchester by the Sea 9
    Loving 7
    Rock'n' Roll 8

     

  13. Je suis peu allé au cinéma en ce début d'année, 4 fois seulement :

    Star Wars Rogue One : 7. Mouais. C'est plus sombre, et c'est toujours ça de pris, mais bon, les personnages manquent cruellement de charisme (ils arrivent même à rendre Mads Mikkelsen fade, faut le faire !) donc ça manque du coup de dramatisme… mais c'est pas mauvais non plus, un honnête Star Wars, malgré tout… 

     

    Silence – Scorsese : 9,5. Et dire que j'ai failli ne pas y aller… une histoire de prêtres portugais dans le Japon du XVIII°, un film sur la foi et l'évangélisation… pas pour moi, pensais-je… mais au dernier moment, je me suis dit : c'est tout de même Scorsese, ça ne peut pas être aussi chiant que ça en a l'air. Et j'ai été complètement happé par cette histoire, un film d'une intelligence rare… c'est beau, dur, envoûtant, profond, remarquable de bout en bout : un vrai chef-d'oeuvre.

     

    Logan : 8,5 : Enfin un film digne du plus sauvage des super-héros ! Et enfin un film Marvel "adulte", brutal et sombre. Ce n'est peut-être pas un "vrai chef-d'oeuvre" comme l'est le Scorsese, mais c'est au moins un "vrai film", pas de la série B colorée et naïve avec d'ébauche d'effets spéciaux… Sans doute le meilleur film de super-héros avec le Dark Knight de Nolan…

     

    David Lynch – The Art Life. 8. Mais ça n'a pas vraiment de sens de mettre une note à ce film qui n'en est pas un. Essentiellement pour les fans de Lynch, qui l'écouteront avec plaisir raconter sa jeunesse, et trouveront forcément un intérêt à le regarder peindre et créer… même si, j'avoue que je me suis dit plusieurs fois : "bordel, laisse tomber tes toiles, ça fait 10 ans qu'on attend le successeur d'Inland Empire, reprends ta caméra !" (heureusement que sortira cette année la suite de Twin Peaks, elle ça fait 25 ans qu'on l'attendait…) 

  14. Euh… Les quatre derniers films que je viens de noter renvoient tous à un lieu, un espace géographique. C'est troublant, ce hasard. Il y a peut-être un sens caché, une carte secrète derrière tout ça… 🙂

  15. Silence : 3 (Silence, donc)

    The Fits : 6 (très inégal, mais à suivre…)

    Loving : 5 (de vendu, même pas sûr que ça les vaille)

    Split : 6 (pour la réal', sinon je m'impatiente)

    Grave : 6,5 (comme "The Fits", mais un poil au-dessus)

  16. Le concours – 6

    La vengeresse – 6,5 (la plaisante petite routine plymptonienne…)

    Baby Boss – 6,5 (dommage que le film, réussi et vraiment drôle, s'essouffle et fatigue un peu dans sa dernière demie-heure)

  17. Deux films sur la découverte de contrées sauvages… mais qui n'ont pas grand-chose d'autre en commun :

    The Lost City of Z – James Gray : 8. C'est bien, parfois très bien, un film plein de qualités… mais pas non plus le chef-d'oeuvre annoncé à mon sens… les fréquents aller-retour entre la Grande-Bretagne et l'Amazonie font qu'on perd pas mal en immersion et en tension. Pas pu m'empêcher à plusieurs moments de me dire que le Silence de Scorsese – puisqu'il est aussi question de types paumés dans une jungle hostile – était à la fois bien plus intense, profond et captivant. Mais The Lost City of Z n'en demeure pas moins un très bon film.

     

    Kong Skull Island : 7. ça ne vaut pas The Lost City of Z, c'est sûr, mais là, j'ai trouvé les critiques beaucoup trop sévères. Un blockbuster qui fonctionne plutôt bien, assez plaisant à regarder… il remplit honorablement son rôle, je n'en attendais pas beaucoup plus…   

     

  18. Get Out – 7,5 (le virage "scientifique" du film patine un peu, mais pour le reste c'est effectivement, comme on l'a lu un peu partout, très réussi) 

    Problemos – (le film est vraiment drôle quoique bien trop foutraque ; mais il s'effondre vraiment à ses deux tiers, dommage…)

  19. Life : Origine inconnue – Daniel Espinosa : 9. Oui, 9, carrément. Une excellente surprise, je me suis régalé de bout en bout… ça ressemble certes pas mal à Alien, mais ç'en est surtout digne. Et suffisamment différent aussi pour qu'on n'ait pas l'impression d'un plagiat… Hasard des sorties, le nouvel Alien de Ridley Scott vient tout juste d'arriver, mais ça va être dur de faire aussi bien que ce Life : Origine Inconnue qui n'a de médiocre que son nom… Paraît qu'Alien Covenant est tout de même assez réussi, j'irais le voir, mais ça ne sera pas le prochain sur ma liste. Le prochain, je peux déjà vous donner sa note : 10. Ils repassent Mulholland Drive par chez moi, je file le revoir ce week-end… voir et revoir Mulholland Drive, plus que ça à faire, puisque Lynch a annoncé qu'il ne ferait plus de films ! Enfer et damnation… la pire nouvelle de l'année (de la décennie ! du siècle !) (oui, je sais, paraît qu'il y a aussi des attentats, des cataclysmes, Macron président… mais rien à faire, l'idée que Lynch ne sortira plus de films est ce qui m'aura le plus déprimé ces derniers temps…)  

     

      

    1. Mais non, ce n'est pas si mal que Lynch ne refasse plus de film. Il s'arrête au sommet, ne saccagera pas son œuvre. Et s'arrêter sur le sous-estimé et très radical Inland Empire, c'est un beau geste. Qu'aurait-il fait ensuite, là où on se demandait déjà comment il pourrait surpasser Mulholland Drive (ce que d'une certaine manière, il réussit, contre toute attente, à faire) ?

      Cela étant, relativisons : il signe les 18 épisodes de la "saison 3" de Twin Peaks, on le sait, alors qu'il n'en avait réalisé qu'une grosse poignée de la série d'origine qu'il allait délaisser en cours de route… On va donc avoir une vingtaine d'heures de Lynch à la mise en scène en rab'. Pour le meilleur ou pour le pire, on ne sait pas encore. On peut d'ailleurs considérer que retourner à Twin Peaks est, pour la première fois dans son œuvre, un pas en arrière (une régression ?). On est donc aussi en droit de redouter ce retour…

      Donc Lynch réalisateur, c'est encore une actualité. Bel et bien. Pendant quelques mois. Et, surtout, télé ou cinéma, dans le cas présent, peu importe. La présence de Lynch est devenue suffisamment rare derrière une caméra pour qu'on ne boude pas ce plaisir de le retrouver en terres familières.

      1. Tout ça est très juste… mais avec tout de même un petit bémol, Lynch, sur grand écran, c'est un univers sensoriel incomparable, donc je ne dirais pas "télé ou cinéma, peu importe"… peuvent pas diffuser la saison 3 de Twin Peaks au cinéma, bordel ? ^^

  20. Et sinon, un rattrapage essentiel, un très beau mélo fantastique, riche et surprenant, raté à sa sortie en tout début d'année :

    Quelques minutes après minuit – 8

  21. Les fantômes d'Ismaël – (il y aurait beaucoup à dire sur le ratage que constitue ce film boursouflé, en perpétuel sur-régime, jamais crédible, où Amalric cabotine comme un cochon et qui sous ses bien trop volontaristes atours romanesques n'arrive, à force de moulinets narratifs et de digressions pénibles, qu'à brasser du vent… et cela, même dans la version longue)

  22. La Mécanique de l'ombre > 7
    bon petit polar français

    L'amant double > 7.5
    Du Ozon pur jus. pas désagréable.

    La colère d'un homme patient > 7
    bon petit polar espagnol

    Après la tempête > 8
    Joli film intimiste du japonais Kore-eda

    Get Out > 8
    Joli réalisation, une bonne surprise

  23. Les gardiens de la galaxie 2 – 3,5 (il n'y a plus rien, sinon quelques vannes, du charme du premier, c'est pénible, long – toujours cette foutue demie-heure de destruction/explosions dont on se contrefout et où se perdent les personnages – et les motivations du personnage de Kurt Russell sont vraiment risibles)

    1. GoTG II : 6  A la fois d'accords sur le fait que c'est un film d'action et de super-héros raté, jouant trop sur ce qui avait marché dans le premier au niveau vannes entre les persos, mais j'ai bcp apprécié le côté rédemption de Yondu et la quête de la notion de père chez Starlord. En plus on sent qu'il y a une vraie cohérence…

       

      J'en profite pour mettre 2 à Life : origine inconnue, Alien-like bouffi d'incohérences à en devenir ridicule, ce qui est bien dommage vu le casting et le côté graphique tous les deux très réussis.

      1. Bien d'accord avec toi, Lyle, sur le personnage de Yondu, de loin ce qu'il y a de mieux et de plus émouvant dans le film (et puis quel plaisir de revoir Michael Rooker, son visage de sexagénaire, sa voix ébréchée m'évoquant un Springsteen en bout de set…)

  24. Okja – 5,5

    Vraiment superbe pendant trois petits quart d’heure (les scènes de paisible émerveillement dans la forêt, la poursuite bourrée de petites idées malines à Séoul). Puis, patatras, arrivent les activistes, leur discours rendu neuneu par des dialogues ineptes, la dénonciation convenue du capitalisme, le surjeu et, surtout, le mélange des genres criard et assumé cher à Bong Joon-ho, sa réelle signature depuis toujours qui a pourtant, pour moi, toujours autant de mal à passer (comme les comparaisons hasardeuses lues ici ou là avec E.T. ou Mon voisin Totoro, de vrais beaux films pour les enfants, eux…)

  25. Kong : Skull Island – (pas mal du tout, contre toute attente, ce patchwork pop sachant – c'est assez rare dans ce type de productions – doser ses scènes d'action sans ennuyer et camper en quelques traits des personnages qui ne sont pas interchangeables – ça devrait être un minimum mais l'écriture médiocre de 90% des blockbusters d'action nous a fait perdre l'habitude de ce simple savoir-faire)

  26. @Ska : entièrement d'accord sur Kong !

     

    Alien Covenant : 5. Très décevant, quand on le compare à Life : Origine inconnue… car si ce dernier pouvait manquer un peu d'ambition (c'est clairement très inspiré par le premier Alien), tout ce qu'il fait, il le fait remarquablement bien. Alien Covenant, c'est l'inverse, beaucoup d'ambitions, mais quasiment tout ce qu'il fait, il le fait mal… qui en a quoi que ce soit à foutre du pourquoi et du comment de la création des "Aliens" de la franchise ? On attend essentiellement d'un Alien de la tension, de la peur, une bonne dose de sensations fortes… alors s'attarder à la place sur 2 androïdes dissertant des plombes (sans grande hauteur métaphysique) sur la création, le tout pendant une leçon de flûte… Il y a pourtant 10 très bonnes minutes dans le film, la première attaque sur la nouvelle planète… mais après, ça retombe… L'actrice principale a le charisme d'un poireau surgelé, les scènes d'action ne sont pas particulièrement réussies (sauf la première attaque), c'est assez peu flippant (sauf les moments où l'on se dit : putain, mais c'est le mec qui a fait Alien premier du nom et Blade Runner qui a fait ça ?)… bref, on a l'impression d'un film qui voudrait être tout (profond, spectaculaire, angoissant, émouvant…) et qui n'arrive à rien, s'embourbe… Alors oui, j'ai pourtant mis la moyenne, parce qu'il ne parvient même pas à être un vrai navet… ça peut se laisser regarder, si l'on n'en attend pas grand-chose… 

     

    Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh : 7,5. Un peu lent à démarrer, la 1° partie ne m'a pas totalement convaincu, malgré des qualités évidentes ; pas aussi génial que ne le proclament certains critiques… on se dit parfois que le fait que ça se passe en Egypte, avec le printemps arabe en toile de fond, c'est juste un décorum un peu artificiel pour masquer un polar banal… mais le film prend de l'ampleur, ponctué même par une excellente musique. Je reste cependant sceptique sur l'utilisation du printemps arabe… d'un côté, le film a le mérite de ne pas tomber dans l'écueil du film engagé simpliste avec méchant pouvoir corrompu vs gentil peuple en colère… rien de véritablement moralisateur et surligné, et c'est tant mieux… le problème, c'est, du coup, que l'utilisation du printemps arabe reste un peu superficielle. Pas le film de l'année, mais tout de même un bon polar (et un très bon par endroits…)      

  27. Spiderman : Homecoming – 8 (moi qui n'avait pas vu les deux précédents et qui m'étais juré de ne plus me faire avoir par les films Marvel ou DC, j'y suis allé sur la foi de quelques échos élogieux, de la présence de Michael Keaton et celle au scénario d'un réchappé de Freaks and Geeks… Résultat : on est effectivement plus dans la comédie teen que dans le film de super-héros bourrin et la présence d'un bad guy sans envergure extra-terrestre ou je-ne-sais-quoi, "humain" et interprété par Michael Keaton (en négatif des milliardaires Wayne/Stark) est assez passionnante.

    It Comes at Night – 7

    Visages Villages – 8,5 (le "feel good movie" de l'été ?)

  28. Hello !

    A mi-parcours…

    Love Hunters – Ben Young – 2017    6,5
    Dunkerque – Christopher Nolan – 2017    7
    Une femme fantastique – Sebastián Lelio – 2017    5,5
    Macadam Popcorn – Jean-Pierre Pozzi – 2017    4
    Kim Seong-hun – Tunnel – 2017    9
    Kore-Eda – Apres la tempete – 2017    8,5
    Les Figures de l’ombre – Theodore Melfi – 2017    6
    James Gray – The lost city of Z – 2017    7,5
    Loving – Jeff Nichols – 2016    8
    Jim Jarmusch – Gimme Danger – 2016    8
    Makoto Shinkai – Your name – 2016    6
    Paterson – Jim Jarmusch – 2016    3
    Manchester by the sea – Kenneth Lonergan – 2016    8
    La la land – Damien Chazelle – 2017    7

  29. Dunkerque – Christopher Nolan : 9. Une bonne part de ce 9 pour le son (et l'adéquation images-sons/musiques), un film vraiment fait pour être vu (et écouté) au cinéma, il perdra sans doute beaucoup de son intérêt sur petit écran…

     

    Planète des Singes – suprématie : 6. OK, les singes sont super bien faits, mais scénario un peu trop convenu, des scènes souvent trop longues voire soporifiques…

     

    On The Milky Road – Kusturica : 8,5. J'ai vraiment beaucoup aimé les 3/4 du film, j'y retrouve tout ce qui fait de Kusturica un de mes réalisateurs favoris… mais déçu par la fin (à partir de la scène dans le champ de mines)…

     

    Baby Driver – Edgar Wright : 8,5. Très sympathique… même si l'affrontement final n'est pas à la hauteur du reste et manque d'originalité…  

  30. The Jane Doe Identity 4
    Que Dios nos perdone 7
    Braquage à l'ancienne 6
    Comment j'ai rencontré mon père 6    
    120 battements par minute 7
    Les Proies 5
    Wilson 6    
    Un jour dans la vie de Billy Lynn 5
    Les Derniers Parisiens 8.5
    Baby Driver 4.5
    Dunkerque 8
    Nos patriotes  6.5
     

  31. Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc – 0 (autant j'aimais beaucoup le versant burlesque et comique emprunté par Dumont dans P'tit Quinquin et Ma loutte, autant, là, c'est absolument inregardable et impossible à écouter aussi tant c'est musicalement ringard)

  32. Ça, 1ere partie – – Objectivement, ce n'est pas très bon. Mais le bouquin, lu il y a plus de 25 ans, fut un tel choc… Il faut prendre le film comme un tour de train-fantôme, avec ce problème concomitant qui est d'enchaîner jusqu'au délire les scènes de peur, les scènes choc, au point d'oublier de se poser, de raconter une histoire, de regarder un peu les personnages… En cela, le film est raté, beaucoup trop dans la surenchère ou dans une sorte de menu best of de l'horreur de consommation courante… Mais pour le reste, j'avoue qu'il fait les choses plutôt bien et se regarde avec plaisir.

     

  33. Ça, 1ere partie : Objectivement, ce n'est pas très bon. Mais le bouquin, lu il y a plus de 25 ans, fut un tel choc… Oui, pareil que Ska… même si je serais un peu moins sévère, "ça" se laisse plutôt bien regarder… Le principal reproche que je lui ferais (au film, pas à Ska), c'est d'avoir laissé la partie adulte complètement de côté pour un autre film. Une des grandes qualités du bouquin, c'est d'entremêler l'enfance et l'époque adulte (même si l'on est au début plus focalisé sur l'enfance)… comment surmonter à l'âge adulte les peurs / faiblesses / névroses enfantines, comment transcender certaines et rester prisonnier d'autres, le livre de King traite avec beaucoup de justesse et de nostalgie ces questions, mais rien de tout cela dans le film puisque la partie adulte sera uniquement dans un second film… Donc, ça : 7

     

    Good Time : 8,5. Un enchaînement de situations assez original (même si l'on pense un peu au After Hours de Scorsese, sauf que chez Scorsese, ça relevait de l'exercice de style paranoïaque, chaque situation débouchant sur une situation pire que la précédente… dans Good Time, on sent moins la mécanique, on ne sait jamais où ça va vraiment aller, sans pour autant que le film perde en cohérence ni en fluidité), une excellente utilisation de la musique (la BO electro d'Oneohtrix Point Never), et Robert Pattinson porte parfaitement le film sur ses épaules. Mais un peu déçu par la dernière demi-heure, le film perd peu à peu en intensité, là où il aurait dû faire encore monter la tension…

     

    Wind River : 8,5. J'hésite à lui mettre 9… j'ai été captivé par l'intrigue, les personnages, le rythme, la réalisation… c'est quasi-parfait, manque juste ce petit quelque-chose qui le ferait passer d'excellent film à "grand film"…

     

    Blade Runner 2049 : 8,5. La très bonne nouvelle, c'est que malgré son énorme budget, Denis Villeneuve a pris du Blade Runner original ses principales qualités : l'atmosphère et le visuel. Poussant même l'expérience encore plus loin que le premier, quitte à dérouter le grand public, là où l'on aurait pu craindre un blockbuster SF lambda utilisant la franchise "Blade Runner". La mauvaise, c'est qu'il en fait trop… beaucoup de longueurs (surtout dans la 2° partie), le film dure 2h43, et il y a bien 30-40 mn de trop (en 2h, il aurait pu être mon film de l'année…) C'est dommage, voire même frustrant, parce qu'il y a beaucoup de scènes réussies, de visuels fascinants… dommage aussi que le "méchant" joué par Jared Leto soit si caricatural, ce genre de démiurge illuminé, on en a vu des tonnes… 

    Le Blade Runner original est un de mes films favoris, mais je n'attendais pas grand-chose de cette suite et j'ai malgré tout été plutôt agréablement surpris, la qualité de l'atmosphère l'emportant au final sur les longueurs et lourdeurs.  

  34. Ah ! G.T. ! Je me sentais un peu seul ici ces dernières semaines ! 😉

    Zombillenium – 6

    Detroit – 5

    Le sens de la fête – 7,5

    Oui, je sais, Nakache/Toledano largement préférés à Bigelow, c'est à n'y rien comprendre !

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
more...